+ Created with Sketch.

« Tarif ou taxe prosumer », dois-je payer ? Combien ça coûte ? Peut-on faire autrement ?

Introduction

Pour le moment et en Wallonie, les particuliers (maximum 10 kVA) ne payent pas le tarif prosumer. Ce tarif devrait être d’application pour tous à partir du 1er octobre 2020 malgré la tentative du gouvernement Wallon de le rendre d’application seulement à partir de janvier 2025.

Plus d’informations sur le site de la RTBF

Simulez votre tarif prosumer :

Simulateur tarif prosumer de la Cwape

1) Tarif capacitaire (forfaitaire)

Combien ça coûte ?
En moyenne, de 240 €/an à 800 €/an . Il s’agit de multiplier la puissance de l’onduleur au tarif prosumer d’application par votre gestionnaire de réseau de distribution (ORES, RESA).

3 kW x 85 € : L’installation produit +/- 860 € d’électricité et la contribution prosumer s’élèverait à 255 €.
5 kW x 85 € : L’installation produit +/- 1400 € d’électricité et la contribution prosumer s’élèverait à 425 €.
10 kW x 85 € : L’installation produit +/- 2500 € d’électricité et la contribution prosumer s’élèverait à 850 €.

2) Tarif proportionnel :

Ne pas injecter : Si vous décidez de ne pas injecter, vous ne devrez pas payer le tarif prosumer mais l’installation sera bridée et le rendement annuel de l’installation mauvais.
Diminuer son injection et augmenter son autonomie : Vous pouvez choisir de diminuer votre injection en agissant sur vos consommations (Dynamic Pack) ou en plaçant une batterie. Il sera alors nécessaire de placer un compteur double sens/flux (150 € HTVA). Dans ce cas, le calcul est le suivant.

Exemple :

Installation de 5 kW, qui produit annuellement 4750 kWh avec une auto-consommation de 50 %

Montant du tarif proportionnel : 4750 x 50 % x 0,13 € / kWh (dépend des GRD) = 308 € / an.

Par rapport au tarif capacitaire, l’économie sera donc de 117 € / an (425 € – 308 €).

Informations complémentaires :

Voici également une explication complémentaire ou sur vous le site de la Cwape